Pour vous, c’est quoi un web designer ???

1) Un illusionniste, qui fait disparaitre des pages de code en les transformant en blocs dynamiques et interactifs : « Ne vous en faites pas… avec la baguette magique je peux vous modifier ça »

2) Un enfant dans une cour de récré, qui joue avec une souris en plastique à emboiter des blocs sur une page internet, comme dans un jeu de lego : « Avec une balise verte à droite et une jaune à gauche, on est bon »

3) Un homme préhistorique, qui passe des heures et des heures isolé dans sa grotte à écrire sur un mur dans un langage incompréhensible avec des liens qui ne fonctionnent pas: « <body background= »image.jpg »><p><a href= »http://www.jesuisungeek.fr« >Link</a></p></body> »

4) Un vendeur de rêve, qui prétend tout savoir faire en un temps record : « Oui c’est possible monsieur… mais c’est plus cher ».

 

Etre web designer, ce n’est pas juste savoir faire un site internet! C’est bien plus que ça… Combien de fois j’ai entendu « c’est pas dur, moi aussi je sais faire un site web! »

 

Et bien oui, en effet… faire un site web est à peu près à la portée de toute personne sachant lire. Par définition, un site web c’est un ensemble de données (textes et images) stockées sur un serveur. Il suffit pour cela de choisir et réserver son nom de domaine, d’acheter un espace web (hébergement) et d’y glisser ses données. On obtient alors un site web ou plutôt une page internet visible sur un navigateur (Google, Mozilla, etc… ). Aujourd’hui bon nombre d’hébergeurs ou de logiciels de publication assistée, offrent la possibilité de créer un site web… Oui mais ça reste limité… Sinon pourquoi notre métier serait aujourd’hui en pleine expansion ? Et bien vous avez des besoins de plus en plus poussés, des contraintes de mises à jour de plus en plus régulières, des délais de mise en place de plus en plus réduits… Notre métier répond à ces contraintes.

Article-image-1 C'est aussi ça être web designer...

Et un bon site web?

Un bon site web se doit de répondre à plusieurs critères, il doit être :

-Design (interpellé visuellement)

-Ergonomique (facilement navigable et intuitif)

-Adapté (au type d’activité et à la culture sémantique de l’entreprise)

-Personnalisé (avec la charte graphique du client, une identité visuelle, des photos de ses produits, des rubriques qui lui sont propre,…)

-Fluide (avec des photos optimisées pour des temps de chargement réduits, une structure hiérarchisée,…)

-Qualitatif (avec des contenus clairs et denses, précis et mis en forme)

-Modifiable (évolutif dans le temps, pouvant être multilingue et intégré une e-boutique à terme)

-Responsive (visible sur tous types de supports numériques et lisible par tous les navigateurs)

-Référencé (indexé par Google et les annuaires spécialisés et facile à trouver)

 

Un bon web designer…

Etre un bon web designer c’est faire preuve d’une force créative avec un profil artistique très prononcé, mais c’est aussi avoir des compétences techniques, pour savoir rendre l’esthétique fonctionnelle… C’est aussi la nécessité de se tenir en permanence au courant de l’actualité, des tendances web et design, de l’évolution des technologies, de se former et s’informer, d’assurer une veille concurrentielle, de rester dans l’air du temps TOUT LE TEMPS. C’est aussi se spécialiser dans des domaines particuliers :

-Le e-commerce, en abordant des sujets un peu plus aboutis comme : le droit du commerce, la législation, la réglementation, les normes.

-Le web-marketing, en s’appropriant le « jargon » technique, comprendre et savoir en parler, proposer des solutions différentes, savoir promouvoir son travail et son client.

-Les réseaux sociaux, apprendre à communiquer, être visible, être vu et être lu.

 

Etre bon, mais pas que… il faut être EXPERT !! Et tout cela sans oublier de prendre du recul, de se remettre en question, d’analyser chaque situation.

 

Donc oui, en effet, la bonne recette du web designer c’est un équilibre parfait entres les ingrédients suivants :

Technicien

-Une dose d’illusion, un bon magicien c’est avant tout un bon technicien, il connait ses tours par coeur, s’entraîne, s’améliore et crée ainsi l’illusion. Le web designer doit maitriser ses outils, connaître son code, l’élaborer, le tester, le modifier pour obtenir le résultat attendu.

 

Artiste

-Une dose de passion, un artiste né forcément d’une passion, il doit savoir porter un regard innocent sur ce qui l’entoure, découvrir le monde avec les yeux d’un enfant, se sortir de l’influence populaire, aimer ce qu’il fait et s’y investir pleinement. Le web designer doit s’amuser comme dans une cour de récré !

 

Créatif

-Une dose d’inspiration, car le créatif se nourrit de son inspiration… parfois, elle est juste là devant soi, parfois il faut aller la chercher et s’en imprégner… soulever une pierre, gratter l’écorce d’un arbre… Elle est souvent cachée au plus profond de soi-même, il faut savoir s’isoler et s’écouter. Lorsque l’inspiration est là, il faut la saisir et produire, la nuit, le jour… le créatif est décalé et vit au rythme de ses impulsions cérébrales. C’est un être à part, souvent incompris, parfois solitaire, mais heureux !

 

Commercial

-Une dose de rêve, car un web designer est avant tout un commercial, il doit savoir se vendre et vendre son travail. Le rêve n’a aucune limite, le web designer non plus… Un bon web designer doit faire rêver son client et le faire s’évader, c’est la recette du succès. Mais le rêve a un prix ! Le web designer n’est pas un voyagiste Low Coast ! Pour que l’impossible devienne accessible, il faut du temps, du temps pour la recherche, pour la mise en œuvre, pour la mise en forme et c’est parfois l’aboutissement de dizaines d’heures de travail. C’est ce qui fait toute la différence entre M. l’hébergeur qui vous fournit un site standard clef en main et le web designer qui vous livre un site qui vous ressemble ! Alors vous préférez quoi comme destination de vacances ?

 

 

Portfolio

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.